Elle repose sur « l’écoute » du Mécanisme Respiratoire Primaire (MRP). Il s’agit du micromouvement ressenti par l’ostéopathe au niveau de chaque structure.

Le praticien effectue des manipulations consistant en des pressions légères et en des mouvements très précis pour rétablir la motilité des structures.