Comment améliorer la prise en charge de vos chevaux retraités et arthrosiques ?

La prise ne charge des douleurs liées à l’arthrose ne fait plus seulement appel aux traitements anti-inflammatoires. Elle est désormais mulitmodale: on utilise plusieurs thérapeutiques de façon complémentaire. La prise ne charge des douleurs liées à l’arthrose ne fait plus seulement appel aux traitements anti-inflammatoires. Elle est désormais mulitmodale: on utilise plusieurs thérapeutiques de façon complémentaire.

La prise ne charge des douleurs liées à l’arthrose ne fait plus seulement appel aux traitements anti-inflammatoires (qui peuvent avoir des effets secondaires non négligeables s’ils sont pris sur de longues périodes). Elle est désormais mulitmodale, c’est-à-dire que l’on utilise plusieurs thérapeutiques de façon complémentaire :

  • l'ostéopathie,
  • l'acupuncture,
  • les massages,
  • la phytothérapie, l’algothérapie,
  • la thérapie laser,
  • l'hydrothérapie.

Les douleurs liées à l’arthrose ne sont pas une fatalité chez les chevaux âgés. Même si votre vieux cheval n’est plus monté, une consultation d’ostéopathie une à deux fois par an peut lui permettre de vivre une retraite la plus confortable possible. Chez un animal âgé, les muscles ont tendance à s’atrophier, les articulations fatiguées sont encore plus sollicitées car elles sont moins soutenues par la musculature. L’ostéopathie permettra de relâcher les tensions musculaires liées à l’arthrose, ainsi que certaines tensions viscérales.

Il est important de continuer à stimuler votre cheval : mise au pré, balades à pied, massages réguliers… Les massages ont de nombreux effets bénéfiques (libération d’endorphines, effet trophique (nourrissant), effet assouplissant) et s’il les apprécie, votre cheval ne manquera pas de vous le faire savoir et viendra les réclamer.

Algothérapie sur cheval arthrosique Algothérapie sur cheval arthrosique

Un remède en phytothérapie peut vous être prescrit de façon complémentaire afin de soulager les douleurs. La phytothérapie (c’est-à-dire l’utilisation des plantes et de leurs propriétés thérapeutiques) est une bonne option dans le traitement des maladies chroniques car dénuée d’effets indésirables. On utilise couramment de façon synergique les propriétés du cassis, de la reine des Prés et de la scrofulaire dans le traitement de l’arthrose par exemple. Des cures d’extraits de plantes standardisés (EPS) de 10 jours par mois réalisées en automne et en hiver peuvent s’avérer utiles pour soulager votre cheval.

L’algothérapie c’est-à-dire l’application de préparations à base d’algues marines que l’on laisse poser, ou encore l’utilisation de certaines couvertures diffusant des huiles essentielles comme l’arnica ou la gaulthérie sont également des solutions intéressantes pour soulager votre cheval.

N’hésitez pas à nous demander conseil pour discuter de la solution la plus adaptée à votre cheval.

Partagez cet article :