Mon chien souffre d’une hernie discale : l’ostéopathie peut-elle le soulager ?

Le bouledogue français fait partie des races prédisposées aux hernies discales. Le bouledogue français fait partie des races prédisposées aux hernies discales.

La hernie discale est une maladie liée à la compression de la moelle épinière par un disque intervertébral, ce qui peut provoquer :

  • Une vive douleur (votre chien se met à hurler lorsqu’il change de position ou lorsque vous essayez de le caresser),
  • Des douleurs chroniques,
  • Une parésie (perte de mobilité) des pattes arrières ou des 4 pattes (selon la localisation de la hernie),
  • Une paralysie totale associée ou non à une incontinence urinaire.

Certaines races de chien sont prédisposées (bouledogues, teckels, shi-tzu, beagle …).

En fonction du degré de compression de la moelle épinière, des signes cliniques, de l’âge de mon chien et des pathologies associées 2 types de traitement sont envisageables :

  • Un traitement médical (corticothérapie, gabapentine, anti-inflammatoire, dérivés morphiniques).
  • Un traitement chirurgical (hémilaminectomie, corpectomie).

Intérêt de l’ostéopathie

L’ostéopathie est indiquée :

  • Si mon chien ne peut pas être opéré ou en complément du traitement médical. Les techniques utilisées lors de la consultation d’ostéopathie visent à diminuer la douleur, relâcher les tensions viscérales ou musculaires liée à la hernie discale. En général, 2 séances relativement rapprochées sont préconisées (une quand on commence à diminuer la dose de corticoïdes) et une seconde 2 à 3 semaines après (une fois le traitement médical arrêté).
  • Après la chirurgie pour aider à la récupération.

D’autres médecines complémentaires peuvent être associées à l’ostéopathie pour améliorer la récupération et le confort de mon chien atteint d’une hernie discale :

  • L’acupuncture pour diminuer la douleur.
  • L’hydrothérapie pour récupérer les schémas moteurs (perception du corps dans l’espace) et récupérer une musculature correcte au niveau du dos ou des membres paralysés.

Toutes ces médecines vous sont proposées au centre Vet’Ostéo.

Limites de l’ostéopathie

Dans certains cas, la chirurgie doit être envisagée de façon prioritaire : lorsque le degré de compression de la moelle épinière est tel que le traitement médical ne soulage pas mon animal, lorsqu’il ne peut plus uriner ou lorsqu’il ne sent plus ses membres (perte de la sensibilité superficielle et profonde).

Partagez cet article :