L’hydrothérapie peut-elle aider les chiens dysplasiques des hanches?

La dysplasie de la hanche est une anomalie de l’articulation coxo-fémorale. Une seule ou les deux hanches peuvent être touchées chez un chien. La dysplasie de la hanche est une anomalie de l’articulation coxo-fémorale. Une seule ou les deux hanches peuvent être touchées chez un chien.

Qu’est-ce que la dysplasie des hanches ?

La dysplasie de la hanche est une anomalie de l’articulation coxo-fémorale (une seule ou les deux hanches peuvent être touchées chez un chien).

L’origine de cette maladie est une laxité du ligament qui relie la tête du fémur au bassin. Suite au fonctionnement anormal de l’articulation, on voit apparaître :

  • Des anomalies du cartilage articulaire (évoluant vers l’arthrose),
  • Une modification de la forme des surfaces articulaires (la hanche peut alors sortir de l’acétabulum (cavité du bassin dans laquelle elle se loge) et se luxer partiellement,
  • Une amyotrophie (fonte musculaire), liée au manque d’appui sur le ou les membres atteints.

Les symptômes peuvent être observés dès le plus jeune âge (entre 2 et 3 mois) ou plus tard quand le chien grandit et qu’il a plus de poids à porter. Le plus souvent c’est vers l’âge de 5 mois qu’apparaissent les premiers signes :

  • Intolérance à l’effort (le chien se couche en plein jeu),
  • Difficultés à se lever,
  • Couchage brusque (le chien se laisse tomber),
  • Anomalies de la démarche.

Une maladie pluri-factorielle

Cette affection a un caractère héréditaire et atteint surtout les grandes races à des degrés variables. Cependant, on a montré plus récemment que cette maladie est multifactorielle :

  • L’alimentation pendant la croissance doit être surveillée (un grand chien en surpoids pendant la croissance aura plus de risques de développer une dysplasie des hanches).
  • L’exercice pendant la croissance doit être contrôlé : exercice modéré mais régulier, éviter de solliciter de façon trop intensive les futurs chiens de sport, de chasse ou de travail pendant la croissance.

En quoi l’hydrothérapie peut-elle être bénéfique à un chien dysplasique ?

Comme nous l’avons expliqué précédemment, la douleur liée à la dysplasie d’une ou des deux hanches entraîne un mauvais appui sur le ou les membres affectés.

Les chiens dysplasiques présentent souvent une amyotrophie (musculature peu développée) au niveau d’une ou des deux cuisses.

L’hydrothérapie aura pour effet d’améliorer cette musculature. Elle peut être indiquée avant la chirurgie sur une des hanches et/ou après : pour améliorer la récupération post-opératoire suite à une ostéotomie du bassin, une exérèse de la tête et du col fémoral, la pose d’une prothèse de hanche.

L’hydrothérapie est également conseillée pour les chiens chez qui les premiers signes d’une dysplasie ont été détectés, présentant peu de signes, pour éviter une dégradation et entretenir la musculature soutenant les hanches.

Partagez cet article :